Introduction

 

La thèse défendue ici est celle avancée par M. André ARNAUD qui fut cartonnier à l'atelier Robert FOUR à AUBUSSON, et exposée dans la revue Galerie des Arts n° 209 d'Octobre 1981, numéro spécial Magie de la tapisserie.

Je veux ici lui rendre hommage.

 

- - - - - - - - - -

 

Notre intime conviction est la suivante :

Les tapisseries de La Dame à la Licorne ont été tissées pour Antoine Le Viste, peut-être à Bruxelles, Tournai ou Bruges.

Elles peuvent être l'œuvre du peintre Jean Perréal, dit Jehan de Paris.

Miniature de Jean Perréal


La mystérieuse Dame est Mary Tudor, troisième épouse de Louis XII et sœur d'Henry VIII, qui fut reine de France d'août à décembre 1514.


Sa Suivante est Claude de France, épouse de François Ier.

Les six tapisseries actuellement visibles au Musée du Moyen Âge et des Thermes de Cluny à Paris sont les rescapées d'une série de huit tapisseries.

La tenture initiale de sept tapisseries (deux ont disparu) racontent divers épisodes de la vie de Mary en France. La huitième (mal nommée Le Toucher actuel), surnuméraire, a été tissée après 1525 et n'appartient pas à la série initiale.

 

 

1- en 1882                                  2- en 1959

 

3- en 1993                                  4- en 2013

 

… les plus beaux mensonges du passé sont d'admirables tapisseries,
mais rien que des tapisseries pour orner nos musées et nos imaginations …

Aragon, de la légende à la réalité, in Commune n° 53, janvier 1938, T.8, p. 32

 

- - - - - - - - -

 

L'art est un mensonge qui nous permet d'atteindre la vérité.

Pablo Picasso

 

- - - - - - - - -

 

— J'aime les légendes aussi, cher Lévi Colombia …
si elles n'existaient pas, j'essaierais d'en inventer,
mais je ne peux m'empêcher de souscrire aux analyses
d'une raison bien documentée.
— Et quand elle est impuissante à répondre aux questions ?
— Alors il faut faire un tour du côté de l'intuition !

Hugo Pratt, Corto Maltese, Mu, Casterman, 1992, p. 31.

 

1- Le Goût

 

Sur cette première tapisserie, Mary, reine de France, envoie des bijoux à son frère Henry VIII. Les friandises et les fruits supposés sont en réalité des perles et des diamants.

 

2- L'Ouïe

 

Louis XII est mort le 1er janvier 1515, entre 22 et 23 heures. Mary (appelée Reine Blanche) est cloîtrée 40 jours à l'Hôtel de Cluny, l'actuel musée où est exposée La Dame, délai pour savoir si elle est enceinte de feu le roi. Remarquons que Mary et la licorne sont enceintes. Pour gagner du temps jusqu'à la venue de Charles Brandon, Mary aurait simulé une grossesse en dissimulant sur son ventre des étoffes.

 

3- La Vue

 

Mary craint son retour en Angleterre. Pour amadouer son frère Henry VIII, elle lui envoie le Miroir de Naples rapporté avec tant d'autres trésors de Naples par Charles VIII, un diamant avec pendant d'une très grande valeur. Elle épouse secrètement, toujours à l'Hôtel de Cluny, Charles Brandon (que la licorne représente), duc de Suffolk.

Un premier mariage secret a lieu autour du samedi 24 février 1515 à l'Hôtel de Cluny à Paris. Un second mariage public, approuvé par un évêque, a lieu le samedi 31 mars toujours à Paris. Un troisième mariage a lieu officiellement le 13 mai 1515 à Greenwich en présence de toute la Cour anglaise.

 

4- L'Odorat

 

Mary n'est plus reine, elle perd sa couronne française. Elle ôte un à un les œillets français de sa couronne qu'elle remplacera par des roses anglaises.

 

5- Le Toucher (La Tente)

 

Mary remet à Claude de France les bijoux du trésor royal dont elle avait la garde. C'est l'instant pour chacun de formuler son désir, celui de Mary, celui d'Antoine Le Viste le commanditaire, et pourquoi pas celui du peintre. Deux remarques qui désignent l'accomplissement d'un cycle : Mary porte une robe rouge comme celle qu'elle portait à son arrivée à Abbeville, la même robe que dans Le Goût et elle dépose dans le coffret à bijoux le collier qu'elle porte dans Le Goût, au tout début de la série. Le peintre tient à montrer que le cycle français de Mary est achevé et qu'elle retrouve sa pureté originelle, sans faute et sans péché. Elle attend à Calais le bateau pour Douvres.

 

6- Pavie

 

Mary n'est pas présente sur cette tapisserie tissée pour évoquer la colère du commanditaire et du peintre contre François Ier après la défaite de l'armée française à Pavie en 1525. François Ier vaincu et prisonnier à Madrid est dépeint sous les traits d'animaux portant un collier ou une entrave. La coalition se présente ainsi : Henry VIII est la licorne, Charles Quint est le lion, le Connétable de Bourbon est la Dame sous les traits de sa tante en Athéna, Anne de Beaujeu, qui fut celle que Louis XII appela auprès de Mary quand elle vint en France en 1515.

 

Le château de Boussac (Creuse) où La Dame à la licorne
a séjourné 222 ans, de 1660 à 1882,
avant de repartir d'où elle était venue,
de Paris.

Pour agrandir ou diminuer la grosseur d'un texte sur votre écran : maintenir appuyée la touche " Ctrl " et tourner le roulette centrale de la souris dans un sens ou l'autre selon l'effet recherché.